Javascript doit être activé pour que cette page fonctionne !
Voir la chaîne Telegram Vidéos (76)
 
 
PromouvoirCompetence.com
FR EN ES
Connexion Inscription
X

CONNEXION :

Quand l'anormal devient normal...

par NTONG-LA'AN
_____________________
Ajouté : ven. 5 mai 2023 - 09:28 | Modifié sam. 9 déc. 2023 - 05:36

 

 

 

J'ai reçu l'image ci-dessus qui illustre cet article via Whatsapp d'un ami il y a quelques jours. On y voit des jeunes gens, défilant le 1er mai dans une localité du Cameroun. Sur la pancarte que brandit la jeune personne, on peut y lire "ASSOCIATION DES JEUNES PARIEURS". La suite, je préfère ne pas l'écrire et j'ai fait flouter la 2e ligne de cette pancarte.

De prime abord, j'ai tout de suite éclaté de rire ! Donc, PARIEUR est déjà un METIER ? Je vois déjà certaines Cartes d'Identité Nationale et des passeports des adeptes de la fainéantise avec pour fonction : PARIEUR ou PARIEUSE. Je vois également déjà les grandes universités de jeux de hasard, de paris sportifs qui vont voir le jour et les grandes thèses de doctorat qui seront soutenues par les passionné(e)s de ce "nouveau métier" !

 

Un 1er mai, FÊTE DU TRAVAIL, jour qui célèbre les conquêtes des travailleurs, jour de "fête" pour certains d'entre eux, jour de revendication pour une minorité, nous constatons que des individus, qui passent le plus clair de leur temps à dépenser dans les jeux de hasard les petites miettes d'argent qu'ils parviennent à "obtenir" (je ne sais trop de quelle manière...), se prennent pour des travailleurs !

C'est quelle histoire ça ?! Être un joueur de "DJAMBO" est déjà un métier ! Wèèèèh !!!

 

A une certaine époque, nous on savait que les jeux de hasard étaient réservés aux bandits, aux personnes à la moralité douteuse. Mais, aujourd'hui, j'ai l'impression que les choses sont entrain d'aller à l'envers. L'anormal est devenu normal. Jouer aux jeux de hasard est déjà quelque chose de normal. Personne (ou presque!) ne s'en offusque !

 

Quel avenir pour la jeunesse actuelle et à venir ?

 

Cette arnaque de jeux de hasard est entrain de prendre une envergure tellement énorme qu'on y retrouve toutes les franges de la société qui... peinent à survivre.

Il y a quelques semaines, allant faire quelques achats dans une boutique de quartier, une conversation entre une femme d'un certain âge et un jeune adolescent a attiré mon attention. Le jeune homme vantait les paris, les jeux de hasard auquel il se livre allégremment. Et la bonne dame, obnubilée par cette "facilité" de se faire de l'argent d'après elle, a requis l'expertise de l'adolescent pour se former à l'instant même ! Il semblerait que cette dernière soit déjà, depuis ce jour, une adepte patentée de ces pratiques douteuses et pernicieuses qui font l'apologie du moindre effort !

 

Où va-t-on ? Que devenons-nous ? Comment serons-nous véritablement indépendants ? Comment développerons-nous nos pays, nos localités ? A quoi veut-on réduire ce qu'on nous présente comme le fer de lance de la nation ?

 

 

 

 

NTONG-LA'AN

Attentif à tout ce qui se passe autour de moi, j'aime bien poser des questions dans l'objectif de comprendre. Comprendre la société dans laquelle on évolue ; comprendre les agissements de mes semblables ; comprendre le fonctionnement des choses ; comprendre le monde !

 

 

 

 

 

Créer un compte Rédacteur d'articles

 


 

CAMEROUN

Afrique du Sud
Algérie
Angola
Bénin
Botswana
Burkina Faso
Burundi
Cap Vert
Comores
Congo
Côte d'Ivoire
Djibouti
Egypte
Erythrée
Eswatini (Swaziland)
Ethiopie
Gabon
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equatoriale
Kenya
Lesotho
Liberia
Libye
Madagascar
Malawi
Mali
Maroc
Maurice
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
RDC
République Centrafricaine
Rwanda
São Tomé-et-Principe
Sénégal
Seychelles
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Soudan du Sud
Tanzanie
Tchad
Togo
Tunisie
Zambie
Zimbabwe

Cookies - Conditions d'utilisation - Confidentialité

--- ecolesAuCameroun.com ---

© 2024- promouvoirCOMPETENCES.com | développé par bidzoni